Accident du travail/trajet : vos droits

Après plusieurs questions DP, la CGT clarifie l’application des droits des salariés en cas d’accident du travail.

  • Lors d’un accident du travail, les démarches sont à effectuer, en majorité, par l’employeur. Il est cependant utile pour le salarié de connaître ces démarches afin d’avoir pleinement conscience de ses droits et de repérer toute anomalie au cours du processus de déclaration.
  • Déclarer votre accident de travail/trajet  à l’infirmerie. Celui-ci sera inscrit dans un registre prévu à cet effet, si cet accident paraît bénin.
  • Prévenir l’infirmerie si votre accident de travail entraine un arrêt de travail ou des soins médicaux. Celle-ci informera la RH qui procèdera à une déclaration en ligne de votre accident sur le site prévu à cet effet.
  • Si vous avez des questions/précisions sur votre déclaration AT vous pouvez contacter F.Leonardi poste 3248
  • Afin de faire constater les lésions éventuelles (physiques ou psychiques) vous devez rapidement consulter un médecin qui établira alors un certificat médical initial (différent du certificat d’arrêt maladie)
  • La caisse d’Assurance Maladie dispose de trente jours, à compter de la date de réception de la déclaration d’accident et du certificat médical initial, pour se prononcer sur le caractère professionnel de l’accident. Passé ce délai vous êtes en droit de vous questionner sur la possibilité que votre déclaration n’ai pas été déclarée par votre employeur.
  • La déclaration d’accident travail/trajet peut être faite par vous-même durant 2 ans à compter de la date d’accident, à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie

N’oubliez pas de demander la délivrance du formulaire triptyque (S6201) à l’infirmerie afin de bénéficier le remboursement à 100% des frais médicaux sans avance de

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *